Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 07:08

CHAPITRE 3 

  

LE BÂTIMENT D’ÉGLISE : 

L’HÉRITAGE DU COMPLEXE DE L'ÉDIFICE 

  

En remplaçant les religions anciennes, le christianisme est devenu une religion. 

- Alexandre Schmemann

 

Tout chrétien moderne entretient une liaison amoureuse avec la brique et le mortier. Le complexe d'édifice est tellement enraciné dans notre pensée que si un groupe de croyants commence à se réunir ensemble, leurs premières pensées se fixent sur un bâtiment. Comment un groupe chrétien peut-il se réclamer église légitime sans un bâtiment ? (Ainsi pense-t-on.)

 

    Le bâtiment « église » est tellement lié à l'idée de l’Église que nous égalisons les deux inconsciemment. Écoutez seulement le vocabulaire du chrétien moyen d’aujourd'hui :

    « Oh ! Chérie, avez-vous vu cette belle église que nous venons juste de passer ? »

   C’est la plus grande église que j'ai jamais vue ! Je me demande ce que la facture électrique coûte pour la maintenir ? »

    « Notre église est trop petite. Je développe la claustrophobie. Nous devons prolonger le balcon. »

    « L’Église est fraîche aujourd'hui ; Je me gèle les brioches ici ! »

    « Nous sommes allés à l’Église chaque dimanche cette dernière année excepté le dimanche où tante Rotunda a laissé tomber le four à micro-ondes sur son orteil. »

 

    Ou, que diriez-vous du vocabulaire du pasteur moyen :

    « N'est-il pas merveilleux d’être dans la maison de Dieu aujourd'hui ? »

    « Nous devons montrer la révérence quand nous entrons dans le sanctuaire du Seigneur. »

    Ou que diriez-vous de la mère qui dit à son enfant heureux (dans un ton autoritaire), « efface ce sourire de ton visage, nous entrons dans l’Église maintenant ! Nous devons montrer de bonnes manières dans la maison de Dieu ! »

Pour parler franchement, aucune de ces pensées n'a  quoi que ce soit à faire avec le christianisme du NT. Elles reflètent plutôt la pensée des autres religions principalement du judaïsme et du paganisme.[1]

Temples, prêtres, et sacrifices :

 

... suite...

 

 

LE CHRISTIANISME PAGANISÉ

Les origines de nos pratiques modernes d'églises

Par Frank A. Viola

NOTES DU TRADUCTEUR

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION

L'ORDRE DU CULTE :
Les dimanche matins figés dans le béton

LE SERMON :
La vache la plus sacrée du protestantisme

LE BÂTIMENT D'ÉGLISE :
L'héritage du complexe de l'édifice

LE PASTEUR :
Voleur de fonctionnement de chaque membre

L'HABIT DU DIMANCHE MATIN
Dissimule le problème

MINISTRES DE LA MUSIQUE :
Le clergé de second rang

LA DÎME ET LE CLERGÉ SALARIÉ :
Tâches douloureuses sur la bourse

LE BAPTÊME ET LE REPAS DU SEIGNEUR :
Dilution des sacrements

ÉDUCATION CHRÉTIENNE :
Bourrage de crâne

UN DEUXIÈME REGARD SUR LE SAUVEUR :
Jésus, le révolutionnaire

UNE NOUVELLE APPROCHE DU NT :
La Bible n'est pas un puzzle

ANNEXE :
Sommaire des sources

 

Description : http://www.actes2-42.net/viola.tdm_files/image004.gif

 

Créer  le 27 octobre 2006

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by lait-et-miel