Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 07:26

https://sphotos-b.xx.fbcdn.net/hphotos-snc6/181055_323666244385877_1560598869_n.jpg

Notre mort avec Christ, un fait historique
Par Watchman Nee

Nous allons considérer le passage de Romains 6:1-11: « Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. »


Dans ces versets, il est clair que la mort du Seigneur Jésus est représentative et inclusive. Dans Sa mort, nous sommes tous morts. Aucun de nous ne peut progresser spirituellement sans avoir vu cela. De même que nous ne pouvons pas obtenir la justification si nous ne L'avons pas vu porter nos péchés sur la Croix, nous ne pouvons pas avoir la Sanctification si nous ne L'avons pas vu nous porter sur la Croix. Non seulement Il a porté nos péchés, mais nous avons nous-mêmes été placés en Lui.


Comment avez-vous reçu le pardon? Vous avez réalisé que le Seigneur Jésus est mort comme votre Substitut, qu'Il a Lui-même porté vos péchés, et que Son Sang a été versé pour vous laver de toutes vos souillures. Quand vous avez vu que vos péchés avaient tous été mis sur la Croix, qu'avez-vous fait? Avez-vous dit, « Seigneur Jésus, s'il te plaît, viens et meurs pour mes péchés »? Non, vous n'avez pas du tout prié comme cela; vous avez seulement remercié le Seigneur, vous ne L'avez pas supplié de venir, car vous avez réalisé qu'Il l'avait déjà fait.


Ce qui est vrai pour votre pardon l'est aussi pour votre délivrance. L'oeuvre est accomplie. Il n'y a plus besoin de prier mais simplement de louer. Dieu nous a tous mis en Christ, de sorte que lorsque Christ a été crucifié nous avons aussi été crucifiés. Il n'y a donc aucune raison de prier: « Je suis une personne très mauvaise; Seigneur, crucifie-moi s'il te plaît ». C'est complètement faux. Vous n'avez pas prié au sujet de vos péchés, pourquoi priez-vous maintenant à votre sujet? Vos péchés ont été traités par Son Sang, et Sa Croix s'est occupée de vous. C'est un fait accomplit. Tout ce qu'il vous reste à faire est de louer le Seigneur de ce que lorsque Christ est mort, vous aussi êtes mort; vous êtes mort avec Lui. Louez-le pour cela et vivez à la lumière de cela. «Et ils crurent à ses paroles, Ils chantèrent ses louanges » (Psaumes 106:12).


Croyez-vous dans la mort de Christ? Bien sûr que vous y croyez. Eh bien, les mêmes Ecritures qui disent qu'Il est mort pour nous disent aussi que nous sommes morts avec Lui. Regardons à nouveau: « Christ est mort pour nous » (Romains 5:8) C'est la première phrase, et c'est assez clair; mais les versets suivants sont-ils moins clairs? « Notre vieil homme a été crucifié avec lui » (Romains 6:6) « Nous sommes morts avec Christ » (Romains 6:8).


Quand sommes-nous crucifiés avec Lui? Quelle est la date de crucifixion de notre vieil homme? Est-ce aujourd'hui? Hier? Demain? Pour répondre à cette question il peut être utile que j'exprime momentanément la phrase de Paul d'une autre manière et que je dise, « Christ a été crucifié avec (c'est-à-dire au même moment) notre vieil homme ». Certains parmi vous sont venus ici par deux. Vous avez voyagé jusqu'à cet endroit ensemble. Vous pouvez dire, «Mon ami est venu ici avec moi », mais vous pouvez aussi dire, « je suis venu ici avec mon ami ». Si l'un était arrivé il y a trois jours et le second seulement aujourd'hui, vous n'auriez pas pu dire cela; mais comme vous êtes venus ensemble vous pouvez l'affirmer l'un ou l'autre avec autant de certitude, parce que pour tous les deux, ce sont des faits. En nous basant sur l'histoire nous pouvons donc aussi dire, avec révérence mais avec une certitude égale, «J'ai été crucifié quand Christ a été crucifié » ou « Christ a été crucifié quand j'ai été crucifié », car ce ne sont pas deux faits historiques mais un seul. Ma crucifixion a été « avec Lui ». Christ a-t-Il été crucifié? Alors cela peut-il être différent pour moi? Et s'Il a été crucifié il y a presque 2000 ans, et moi avec Lui, ma crucifixion peut-elle avoir lieu aujourd'hui? Sa crucifixion a-t-elle pu avoir lieu dans le passé, et la mienne dans le présent ou le futur? Louez soit le Seigneur d'être mort à ma place, mais Il m'a porté avec Lui à la Croix de telle sorte que lorsqu'Il est mort je suis mort. Et si je crois dans la mort du Seigneur Jésus, alors je peux croire dans ma propre mort aussi sûrement que je crois dans la Sienne.


Pourquoi croyez-vous que le Seigneur Jésus est mort? Sur quoi vous appuyez-vous pour croire cela? Est-ce parce que vous ressentez qu'Il est mort? Non, vous ne l'avez jamais ressenti. Vous le croyez parce que la Parole de Dieu le dit. Quand le Seigneur a été crucifié, deux brigands ont été crucifiés en même temps. Vous ne doutez pas non plus du fait qu'ils ont été crucifiés avec Lui, parce que les Ecritures en parlent clairement.


Vous croyez en la mort du Seigneur Jésus et vous croyez dans la mort des brigands avec Lui. Maintenant qu'en est-il de votre propre mort? Votre crucifixion est plus intime que la leur. Ils ont été crucifiés en même temps que le Seigneur Jésus mais sur des croix différentes, alors que vous avez été crucifié sur la même croix que Lui, car vous étiez en Lui quand Il est mort.


Comment pouvez-vous le savoir? Vous pouvez le savoir pour la seule et unique raison que Dieu l'a dit ainsi. Cela ne dépend pas de vos sentiments. Si vous sentez que Christ est mort, Il est mort; et si vous ne sentez pas qu'Il est mort, Il est mort. Si vous sentez que vous êtes mort, vous êtes mort; et si vous ne sentez pas que vous êtes mort, vous êtes tout aussi sûrement mort. Ce sont des faits Divins. Que Christ soit mort est un fait, que les deux brigands soient morts est un fait et que vous soyez mort est aussi un fait.


Laissez-moi vous dire, vous êtes mort! Vous êtes fini! Vous êtes mis de coté! Le moi que vous haïssez est sur la Croix en Christ. Et « celui qui est mort est libre du péché » (Romains 6:7). C'est cela l'évangile pour les chrétiens.

 

Notre crucifixion ne peut jamais être rendue effective par notre volonté ou nos efforts, mais seulement en acceptant ce que le Seigneur Jésus a fait sur la Croix. Nos yeux doivent être ouverts pour voir l'oeuvre accomplie au Calvaire. Il se peut que certains d'entre vous, avant leur salut, aient essayé de se sauver eux-mêmes. Vous avez lu la Bible, avez prié, êtes allé à l'église, et avez donné l'aumône. Mais un jour vos yeux se sont ouverts et vous avez vu qu'un salut complet avait été préparé pour vous à la Croix. Vous avez simplement accepté cela, vous avez remercié Dieu, et la paix et la joie ont rempli votre coeur. Eh bien, le salut et la sanctification sont exactement sur la même base. Vous avez reçu la délivrance de vos péchés de la même manière que vous avez reçu le pardon de vos péchés.


Car le moyen que Dieu utilise pour délivrer est complètement différent de celui des hommes. L'homme essaye de supprimer le péché en cherchant à le surmonter; Dieu agit en mettant le pécheur de côté. Beaucoup de chrétiens se plaignent de leur faiblesse, pensant que tout irait bien si seulement ils étaient plus forts. L'idée selon laquelle l'échec à mener une vie sainte est dû à notre impuissance, et que quelque chose de plus est donc attendu de nous, conduit naturellement à cette conception erronée de la façon d'être délivré. Si nous sommes préoccupés par la puissance du péché et par notre incapacité à y faire face, alors nous allons tout naturellement conclure que pour avoir la victoire sur le péché nous devons avoir davantage de puissance. Nous disons, « Si seulement j'étais plus fort », je pourrais surmonter mes violentes sautes d'humeur, et nous plaidons avec le Seigneur pour qu'Il nous rende plus fort afin de mieux exercer notre contrôle de soi.


Mais cela est complètement faux; ce n'est pas le Christianisme. Le moyen que Dieu utilise pour nous délivrer du péché n'est pas de nous rendre de plus en plus fort, mais de nous rendre de plus en plus faible. Vous direz peut-être que c'est une façon particulière d'obtenir la victoire; mais c'est la voie Divine. Dieu nous a rendu libre de la domination du péché, non pas en fortifiant notre vieil homme mais en le crucifiant; non en l'aidant à faire quoi que ce soit mais en le supprimant de l'équation.


Vous avez peut-être essayé sans succès, pendant des années, d'exercer le contrôle sur vous-même, et c'est peut-être encore votre expérience; mais une fois que vous avez vu la vérité, vous reconnaissez que vous êtes réellement trop faible pour faire quoi que ce soit, et qu'en vous mettant complètement de côté, Dieu a tout accompli. Une telle révélation met fin à nos propres efforts humains.

 

 

Source : http://www.connaitrechrist.net/Site/WN/FaitHistorique.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lait-et-miel